La Voix des Métiers : Classificateur ferrailles

La Voix des Métiers : Classificateur ferrailles

19 janvier 2022 0 Par Morgane GAMAIN

Le métier de classificateur ferrailles est primordial pour la suite du processus de production.
En plus d’assurer un parfait tri par typologie et qualité de ferrailles, ils veillent constamment à ce que les réceptions de matières soient conformes, garantissant ainsi un premier niveau de sécurité en production. Une fois leur mission effectuée, la ferraille peut ensuite être correctement enfournée et recyclée.

Quel est leur rôle ? Le métier de classificateur ferrailles est indispensable à l’activité sidérurgique. Les classificateurs contrôlent chacune des livraisons garantissant ainsi la sécurité des personnes et des biens et la qualité des ferrailles réceptionnées. Ils sont le premier point d’entrée de tout le cycle de production et de tout un système de Sécurité et Qualité performant.

L’entretien avec nos collaborateurs :

Q : En quoi consiste votre métier ?

R : Pour notre entreprise, la ferraille est la matière première pour fabriquer notre acier. La ferraille est composée de multiples éléments qui en font sa qualité. Ces familles de ferrailles sont listées dans un référentiel européen.
Notre rôle principal est de contrôler la ferraille qui entre sur le site en s’assurant qu’elle répond bien à nos commandes et exigences en termes de qualité, mais également nous assurer qu’il n’y a aucune ferraille qui pourrait porter atteinte à la sécurité lors de la production. Nous vérifions également que les livraisons se fassent dans les conditions exigées par nos protocoles sécurité.
Notre rôle est déterminant pour l’entreprise puisqu’il se trouve à la base de la production et permet de garantir la qualité à nos clients finaux.

Q : Quels sont les complexités de votre métier ?

R : Il faut sans cesse faire preuve de vigilance. Chaque livraison doit être minutieusement contrôlée afin de garantir la sécurité de tous et la qualité de nos produits. Par exemple, nous devons veiller à ce qu’aucun corps creux non percé (extincteur, bouteille de gaz…) ne soit mis au parc à ferrailles. Chacun de ces éléments peut entraîner des répercussions en production. Pas question donc de laisser passer le moindre écart. Pour donner une idée plus précise de la vigilance à avoir, un camion de ferrailles livre en moyenne 25t de ferrailles et se sont ces 25t qui doivent être contrôlées.

Q : Quelles sont les valeurs essentielles pour exercer votre métier ?

R : Le classificateur ferrailles joue un rôle essentiel dans le processus de l’entreprise. L’ensemble des services met toute sa confiance en nous et en nos contrôles. Il est donc indispensable de se montrer à la hauteur et d’être exigent avec soi-même pour que le travail soit bien fait.  
C’est aussi un métier vivant qui mérite de la réflexion et de la concentration. Nous devons être capables de contrôler de manière efficace et rapide les livraisons de ferrailles mais également être capables de réagir face à des non-conformités afin d’écarter toute anomalie. La solidarité et la confiance sont des maîtres mots dans notre métier.

Q : Qu’aimez-vous dans votre métier ?

R : On a tendance à penser que la ferraille ne provient que de l’activité automobile ou industrielle. Or ce n’est pas le cas. La ferraille ainsi que sa qualité sont très diversifiées. Notre métier nécessite donc une connaissance pointue. Même après des années de pratique, nous en apprenons encore tous les jours à travers chaque livraison de ferrailles que ce soit par voie routière, fluviale ou ferroviaire.


« L’ensemble des services met toute sa confiance en nous et en nos contrôles »

Q : Pourquoi avoir choisi ce métier ?

R : C’est un métier très intéressant qui demande du savoir-faire et une multitude de connaissances aussi bien sur le process qu’au niveau organisationnel. Ce métier s’apprend nulle part ailleurs qu’au cœur de l’industrie. Nous sommes en contact direct avec les chauffeurs et les mariniers, c’est un métier de terrain qui nous place en première ligne. Nous venons tous d’horizons différents : production, conducteurs d’engins, services généraux… mais lorsque l’on nous propose d’évoluer ou de changer d’orientation, nous prenons cela comme un challenge à relever. Et nous sommes tous d’accord pour dire que les opportunités sont bonnes à prendre car nous sommes accompagnés dans ces choix et nous affûtons ainsi notre polyvalence.

Q : Pourquoi travaillez-vous au sein du groupe Riva ?

R : Lorsque l’on est motivé et que l’on montre que nous sommes rigoureux dans les missions qui nous sont confiées, nos responsables nous font confiance et il existe chez Riva de nombreuses opportunités d’évolution (interne ou inter-sites). C’est une chance de faire partie d’un groupe à dimension européenne qui mise beaucoup sur ses collaborateurs mais surtout qui les accompagne dans leurs formations et leurs souhaits d’évolution.
Lorsque vous travaillez depuis plus de 10 ans dans la même entreprise, vous gagnez en confiance, en assurance et en maturité. Vous ne travaillez plus seulement pour l’entreprise mais pour votre propre satisfaction personnelle.


« Vous ne travaillez plus seulement pour l’entreprise mais pour
votre propre satisfaction personnelle. »

Q : Que pourriez-vous dire à une personne qui souhaiterait exercer votre métier ou qui ne le connait pas ?

R : Le métier de classificateur ferrailles est un métier vivant qui mérite de la réflexion et de la concentration.
Il y a un aspect relationnel important avec nos fournisseurs et nos livreurs, ce n’est donc pas uniquement un métier technique. La satisfaction et la sécurité sont deux enjeux essentiels que nous prenons en compte tous les jours, il faut donc être sensible à cela.
Nous sommes au cœur du recyclage puisque chaque jour nous produisons des aciers grâce aux ferrailles de récupération, ce qui nous implique dans une démarche environnementale forte. C’est une valeur essentielle dans le Monde actuel.
En quelques mots : vous souhaitez exercer un métier vivant, enrichissant et rigoureux avec de belles valeurs, « ne cherchez plus ce métier est fait pour vous ! »

Le métier de classificateur ferrailles est exercé par 14 de nos collaborateurs.

Chaque jour de nouvelles idées d’évolution, d’amélioration naissent au sein de nos équipes et nous encourageons chacun à innover car nous savons que c’est ensemble que nous sommes performants. Depuis plusieurs années, les idées de nos équipes de terrain ont permis de nombreuses améliorations, tant dans le quotidien de travail que dans la qualité de nos processus.

Nous remercions nos collaborateurs qui témoignent pour la rédaction des numéros « La voix des métiers ».
Leurs expériences, compétences et connaissances métiers sont primordiales.
Nos collaborateurs sont la richesse même de notre savoir-faire et de notre culture d’entreprise.

Sans eux, cela ne serait pas possible.Merci !