La voix des métiers : Nos opérateurs de la coulée continue

La voix des métiers : Nos opérateurs de la coulée continue

3 septembre 2020 0 Par Morgane GAMAIN

Une poche d’acier liquide s’élève par la puissance des ponts roulants puis se pose sur le tourniquet de la coulée continue… Les équipes sont prêtes, chacun à son poste de travail : vigilance, précision et coordination sont au rendez-vous. L’acier coule dans les lingotières puis dans les redresseuses et apparaissent enfin les billettes d’acier sortant à plus de 600°c.

Quel est leur rôle ?

A la coulée continue, il y a plusieurs postes pour assurer la fabrication des billettes d’acier : pocheur, pupitreur, couleur de ligne, chef de la coulée,… Mais tous ont un seul objectif : sortir des billettes de qualité tout en garantissant leur sécurité et celle des installations. Les métiers ont évolué et nos collaborateurs sont aujourd’hui moins soumis au travail en direct avec l’acier qu’il y a quelques années. Ils disposent de commandes numériques pour effectuer de nombreuses tâches. Il en reste pourtant certaines pour lesquelles nos hommes, vêtus d’équipements aluminisés, sont contraints d’agir à proximité de l’acier…

L’entretien avec nos collaborateurs : nos équipes d’opérateurs de la coulée continue sur nos sites.

Q : En quoi consiste votre métier ?

R : Nous réceptionnons une poche d’acier liquide, provenant du four, que nous mettons en phase de travail au niveau de la coulée continue. Cette phase consiste à ouvrir la poche par le dessous afin que l’acier coule dans un répartiteur puis dans des lingotières avant de finir sa course dans des redresseuses. Ce processus consiste, comme son nom l’indique, à faire couler l’acier afin de lui donner la forme souhaitée tout en le refroidissant. Nous réalisons ce travail d’équipe depuis des pupitres de commandes qui nous permettent de surveiller des caractéristiques précises : température, débit, état du refroidissement…

Q : Quels sont les aspects les plus difficiles de votre métier ?

R : Même si la majeure partie de nos tâches se pilote depuis des pupitres de commandes dans une cabine, les aspects les plus difficiles de notre métier se résument à l’environnement de travail. Nous sommes équipés de protections individuelles mais cela ne nous empêche pas d’avoir très chaud lorsque nous travaillons à proximité des installations hors de la cabine. D’un point de vue organisationnel, il faut également que nous respections les cadences du four tout en étant vigilants sur celles du Laminoir. Nous travaillons entre deux services et dépendons donc de ces derniers pour déterminer notre production.

Q : Quelles sont les valeurs essentielles pour exercer votre métier ?

R : Il faut être physiquement capable de travailler dans l’environnement spécifique d’une Aciérie. Il faut également être solidaire, à l’écoute et respecter les règles de sécurité et de fonctionnement de la coulée continue. Ce n’est pas un métier qui s’apprend à l’école mais sur le terrain avec l’expérience de ceux qui nous forment. Si une personne a envie de venir travailler dans notre secteur, il faut qu’elle ait envie d’apprendre. Ce sont des postes riches en savoir-faire.

Q : Qu’aimez-vous dans votre métier ?

R : Nous avons la satisfaction d’un savoir-faire et de compétences uniques appris sur le terrain. Nous travaillons dans une industrie impressionnante qui transforme de la ferraille en acier puis de cet acier nous fabriquons des produits. Ce qui nous plaît dans ce métier, c’est l’expérience que nous vivons chaque jour. D’un point de vue organisationnel, nous travaillons en équipe et nous tissons des liens les uns avec les autres, certains d’entre nous exerçons ce métier par lien et apprentissage familial. Au départ, ce n’est pas toujours un choix mais on s’habitue à notre rôle et nous avons une certaine fierté d’exercer ce métier qui impressionne souvent.

« Ce sont des postes riches en savoir-faire. »

Q : Pourquoi avoir choisi ce métier ?

R : La plupart d’entre nous avons commencé à travailler en intérim, nous n’avons donc pas choisi d’intégrer la coulée continue ou le site pour lequel nous travaillons en particulier. Avec le temps et l’expérience nous avons appris un métier qui sort de l’ordinaire. Pour d’autres, il s’agit d’une histoire de famille qui vient d’un père, d’un oncle, d’un cousin. Il n’en est pas moins que lorsque nous restons à ces postes c’est que nous en apprécions des aspects. La satisfaction de faire tourner ces installations impressionnantes reste tout de même marquée. Comme dit précédemment, ce n’est pas tout le monde qui pourrait faire cela du jour au lendemain.

Q : Pourquoi travaillez-vous au sein du groupe Riva ?

R : La société pour laquelle nous travaillons nous forme à nos métiers qui sont et resteront spécifiques. Il n’y a pas de diplôme ou de cursus qui puisse nous apprendre à exercer ce métier. Certains d’entre nous n’ont pas ou peu de formation de base et entrent dans le groupe simplement pour travailler. Ils acquièrent ainsi de l’expérience, du savoir-faire, de la polyvalence également sur la diversité de nos postes. Nous avons également la possibilité d’entretenir cette polyvalence et selon les attraits et les envies de chacun d’être formés sur d’autres postes dans d’autres secteurs. Pour d’autres, c’est une transmission familiale, un métier qui nous a été appris par un membre de notre famille. Le groupe RIVA permet à tous de trouver une place et de pouvoir évoluer.

Q : Que pourriez-vous dire à une personne qui souhaiterait exercer votre métier ?

R : Les métiers de la coulée continue s’apprennent dans le temps et s’alimentent de l’expérience des plus anciens. Nous ne demandons aucune compétence de base mais vous devez tout de même avoir en vous quelques valeurs comme la rigueur, la volonté, le courage de donner le meilleur de vous-même et une capacité d’adaptation et d’apprentissage. On ne fait pas tout et n’importe quoi, chaque personne a son rôle et se doit de le respecter pour la sécurité des uns et des autres et pour le bon fonctionnement de la production. Notre plus belle valeur à vous transmettre sera celle de la solidarité, notre plus belle réussite sera de vous apprendre un métier unique qui existe depuis des années.

« Les métiers de la coulée continue s’apprennent dans le temps et s’alimentent de l’expérience des plus anciens »

Les métiers de la Coulée Continue sont exercés par 60 de nos collaborateurs, soit environ 4 % de notre effectif total. Chaque jour de nouvelles idées d’évolution, d’amélioration naissent au sein de nos équipes et nous encourageons chacun à innover car nous savons que c’est ensemble que nous sommes performants. Depuis plusieurs années, les idées de nos équipes de terrain ont permis de nombreuses améliorations, tant dans le quotidien de travail que dans la qualité de nos processus.

Nous remercions nos collaborateurs qui témoignent pour la rédaction des numéros « La voix des métiers ». Leurs expériences, compétences et connaissances métiers sont primordiales. Nos collaborateurs sont la richesse même de notre savoir-faire et notre culture d’entreprise. Sans eux, cela ne serait pas possible. Merci !