Les laitiers Four, une solution d’avenir…

Les laitiers Four, une solution d’avenir…

28 juillet 2020 0 Par Morgane GAMAIN

Depuis de nombreuses années, le groupe RIVA met tout en œuvre pour valoriser ses Laitiers, coproduits issus de la fonte de ferrailles.

Bien que déjà reconnu comme un coproduit et revalorisé dans de nombreux usages, le groupe RIVA, dans sa volonté de trouver des solutions pérennes, poursuit ses études et ses analyses de Laitiers pour rechercher sans cesse des débouchées supplémentaires de revalorisation.

A la SAM Neuves-Maisons, par exemple, un prestataire externe est intervenu pour observer le comportement du laitier de four à travers une première étape de concassage et d’une seconde étape de criblage avec plusieurs mailles.

Laitiers SAM Neuves-Maisons

Ces étapes sont indispensables pour la valorisation du laitier, lui permettant ainsi de passer du statut de déchet issu de la production à celui de « coproduit ».

Selon la définition de l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), un coproduit est une matière qui est créée au cours même du processus de fabrication d’un produit, que ce soit de façon intentionnelle ou non.

Le coproduit est destiné à un usage particulier, distinct de celui du produit dont il est issu. Se situant entre le produit noble et le déchet.

L’objectif de cette observation réalisée au sein de la SAM Neuves-Maisons était de connaître le pourcentage de matériau utilisable en fin de concassage et d’élaborer une formule de composition.

Spécialisé dans les chantiers de travaux publics, l’entreprise intervenue sur la SAM désire utiliser ces derniers en couche de forme et de remblais (sous-couche de fouille, de trottoir ou d’accotement) comme l’autorise la réglementation actuelle.

Laitiers SAM Neuves-Maisons

Les laitiers ont longtemps été considérés comme des déchets que l’ensemble du groupe valorisait comme tel, mais depuis quelques années des laboratoires de recherches en partenariats avec nos industries, tendent à prouver qu’il peut bel et bien devenir un produit d’usage à part entière.

Facile à mettre en œuvre, le laitier se compacte aisément, ne se déforme pas. Il est stable avec une densité avantageuse, et ne s’enfonce pas sous une charge lourde.

Sa bonne tenue mécanique et sa parfaite résistance à l’abrasion favorisent son intégration dans les enrobés bitumeux.

Les nombreuses réalisations, déjà effectuées avec succès, témoignent de la grande efficacité du laitier.

Ce coproduit s’inscrit parfaitement dans une démarche de développement durable qui tient à cœur à chacune de nos Aciéries.