Le métier de magasinier

Le métier de magasinier

11 septembre 2019 0 Par Morgane GAMAIN

Un stock de compétences, un rack de dynamisme et un rayon d’humanité… Un inventaire non exhaustif pour permettre une gestion optimale des magasins implantés sur nos sites industriels. Nos services magasins cartonnent !!!

Le magasinier, quel est son rôle ?

Le magasinier réceptionne et stocke les produits des fournisseurs, il prépare également certaines commandes à expédier. Il opère le groupage ou le dégroupage des marchandises reçues et procède à leur entreposage. Le magasinier tient à jour un état des stocks pour pouvoir suivre les mouvements de marchandises et déclencher les approvisionnements.

L’entretien avec nos équipes :

Magasin

Q : En quoi consiste votre métier?

R : Nous travaillons en étroite collaboration avec tous les services de l’usine. Notre objectif est de pouvoir approvisionner ces derniers selon leurs demandes. Nous gérons à la fois les pièces consommables, les pièces de rechanges ou les pièces neuves ainsi que les produits et les matières premières utiles à la production (hors ferraille).

Q : Quels sont les aspects les plus difficiles de votre métier ?

R : Nous devons parfois assurer des approvisionnements en urgence afin de répondre aux services demandeurs. Nous sommes également des intermédiaires entre les services et certains fournisseurs, notre coordination doit donc être parfaite.

Q : Quelles sont les valeurs essentielles pour votre métier?

R : L’organisation et la rigueur sont les principales valeurs pour exercer ce métier, à la fois pour le travail (nous gérons des dizaines de milliers de références produits), mais également pour les consignes de sécurité et de stockage. Il faut aussi savoir s’adapter et gérer l’urgence.

Q : Qu’aimez vous dans votre métier ?

R : C’est un métier diversifié où l’on voit du monde tous les jours pour des demandes variées. Nous sommes au contact de nos collaborateurs, des services ainsi que des fournisseurs et des livreurs. Et c’est un plaisir quand nous réussissons à débloquer une situation urgente et que l’on voit que l’activité peut suivre son cours, entre autre, grâce à nos actions.

« Nous gérons des dizaines de milliers de références produits »

Q : Pourquoi avoir choisi ce métier ?

R : Pour certains d’entre nous, travailler au magasin était une opportunité professionnelle, pour d’autres une vocation. C’est un métier plaisant et dynamique dans lequel nous pouvons et devons être polyvalents. Il y a le contact humain, la gestion des stocks, le service auprès de nos collaborateurs…De nombreuses tâches de travail qui nous permettent de diversifier notre quotidien.

Q : Pourquoi avoir choisi le site pour lequel vous travaillez ?

R : La proximité géographique du lieu de travail, car elle permet un équilibre de vie professionnelle et privée. Nous sommes, pour la plus part, issus des mêmes villes ou villages voisins, nous nous connaissons et c’est ce qui permet, d’avoir notamment, une bonne ambiance de travail. De plus, travailler dans le milieu de la sidérurgie est très enrichissant, nous apprenons énormément de choses sur le processus, le fonctionnement des installations et sur l’activité elle-même qui reste historique et impressionnante même après tant d’années.

Q : Que pourriez vous dire à un jeune sorti d’école ?

R : Le métier de magasinier est très intéressant car nous voyons passer tous les éléments essentiels à la fabrication de nos produits et nous assurons les approvisionnements pour ne pas stopper la production. Au-delà de ces aspects là, ce métier vous ouvre les portes de n’importe quel secteur d’activité.

Magasin

« C’est un métier plaisant et dynamique dans lequel nous pouvons et devons êtres polyvalents »

Nos magasins comptent aujourd’hui 27 personnes soit environ 2 % de notre effectif total. Chaque jour de nouvelles idées d’évolution, d’amélioration naissent au sein de nos équipes et nous encourageons chacun à les remonter car nous savons que c’est ensemble que nous serons performants sur le long terme. Depuis plusieurs années, les idées de nos équipes terrain ont permis d’apporter de nombreuses améliorations, tant pour le quotidien de travail que pour la performance du processus.

Nous remercions tous nos collaborateurs qui ont témoigné pour la rédaction de ce numéro de « La voix des métiers » et qui ont partagé avec nous leur savoir-faire et leur expérience. Sans vous, cela ne serait pas possible !