Le métier de mécanicien…

Le métier de mécanicien…

23 mai 2018 0 Par adminlfs

Etre mécanicien ce n’est pas seulement réparer une machine en panne, mais bien au contraire, tout faire pour qu’elle ne le soit pas tout en améliorant son efficacité dans dans le temps. Avec le temps, la connaissance des machines s’affine et le métier se transforme peu à peu pour laisser place à de vrais « Docteurs » de la mécanique.

Quel est le rôle d’un mécanicien sur nos sites ?

Lorsque l’on est mécanicien nous devons faire preuve d’une grande adaptibilité puisque les machines dans nos sites sont nombreuses et parfois anciennes. Nous pouvons être rattachés à la mécanique générale, la mécanique Aciérie ou la mécanique Laminoir. Si l’on regarde l’ensemble les tâches que nous devons réaliser, elles sont semblables et visent toutes à maintenir et améliorer les outils de travail afin d’optimiser la production.

L’entretien avec nos équipes :

(Entretiens avec B.Verlaguet, A.Hervy, V.Thirion, G.Munier Resp mécanique / mécanicien)

Q : En quoi consiste votre métier de mécanicien ?

R : Le métier de mécanicien consiste à maintenir l’outil de travail en parfait état de fonctionnement afin de produire dans des conditions optimales tout en respectant et en faisant respecter les consignes de sécurité.

Un responsable mécanique va s’assurer de la bonne réalisation du travail en assurant un accompagnement de son équipe. Il assure également l’approvisionnement de pièces ainsi que la gestion de celles usagées.

Que l’on soit responsable mécanique ou mécanicien, nous intervenons toujours sur les machines car il est important d’être au plus près du terrain pour comprendre les problématiques et en assurer des réponses cohérantes.

Q : Quels sont les aspects les plus difficiles du métier de mécanicien ?

R : Dans certains secteurs nous sommes soumis aux contraintes de chaleur et de poussières, ce qui rend le travail plus difficile physiquement. D’une manière générale, le métier implique un engagement permanent de chacun d’entre nous et une polyvalence à développer (Mécanique, hydraulique, pneumatique, soudure, chaudronnerie…)

La réactivité est aussi un aspect majeur, puisque la difficulté est d’intervenir vite mais sans se précipiter pour garantir sa propre sécurité.

Q : Quelles sont les valeurs à avoir pour être mécanicien ?

R : Il faut être disponible, pérséverant et tenace dans la recherche de solutions, fléxible, rigoureux, dynnamique, réfléchi (pour garantir sa sécurité et celle des autres).

Q : Qu’aimez vous dans votre métier ?

R : Le métier de mécanicien est riche en tâches à réaliser, nous devons anticiper les pannes, dépanner les machines si nécessaire, améliorer les installations, travailler en équipe, agir seul en autonomie,… Il n’y a pas de routine !

« Ce métier est très divers par ces multiples tâches, il n’est pas du tout monotone, bien au contraire ! »

Q : Pourquoi avoir choisi ce métier ?

R : La mécanique ce n’est pas seulement réparer une machine, c’est aussi comprendre comment elle fonctionne, pourquoi elle fonctionne de cette manière et pas d’une autre. Identifier une panne et solutionner le problème a un côté valorisant pour un mécanicien. Voir l’installation sur laquelle on travail ou son préventif évoluer est un plaisir.

Pourquoi avoir choisi le site pour lequel vous travaillez ?

R : Pour certain, le choix du site est une histoire de famille, d’opportunité professionnelle suite à un contrat d’apprentissage ou à un travail saisonnier, pour d’autre il s’agit d’une relation distance travail/domicile permettant un équilibre de vie necessaire. Dans tous les cas il s’agit d’un atrait pour les installations présentes et pour l’équipe de travail.

Q : Que voudriez vous dire à un jeune mécanicien sorti d’école ?

R : La sécurité est le maître mot en maintenance, c’est pourquoi il est important de suivre les conseils donnés par les anciens que l’on peut rencontrer dans le métier, car ils nous apportent des connaissances sur les installations, sur la vie de la machine, les risques présents.

Sur une installation, il ne faut jamais se précipiter, le temps passé à réfléchir n’est pas du temps de perdu, au contraire, il permet de gagner du temps sur l’intervention et limite grandement les risques d’incidents ou d’accidents.

Il faut être rigoureux et respecter l’organisation de l’entreprise pour laquelle on travail car toute personne travaillant de cette manière se trouve reconnue et récompensée.

Il faut être patient et courageux pour laisser le temps forger sa propre expérience.

« Ne jamais improviser et rester professionnel en toute circonstance »

Enfin, il faut être ponctuel et appliqué, et cela est valable pour tous les métiers d’ailleurs.
Travailler est nécessaire pour chacun d’entre nous, tâchons donc de le faire dans les meilleures conditions possibles…
Le groupe Riva emploi plus de 145 mécaniciens sur l’ensemble de ses sites.
Ces métiers sont indispensables dans la performance de nos sites industriels puisqu’ils garantissent le maintien de l’outil de production.
Le métier de mécanicien est un métier qui tend à se développer dans les années à venir au regard de l’évolution technologique.
Une chose est certaine, nous aurons toujours besoin de personnes qui allient parfaitement les aspects intellectuels et manuels que représentent le métier de mécanicien.

Un énorme merci à nos équipes de maintenance pour leur participation à la rédaction de cet article.